Une histoire critique de l’UE

Des manigances d’un trafiquant de cognac, ancien conseiller du général chinois Tchang Kaï-Chek, aux tribulations Bienheureuses d’un député protégé du Très-Haut, en passant par les retournement de veste d’un grand amateur de Spéculoos, l’histoire de l’UE est une véritable aventure rocambolesque, à l’image des parcours de ses fameux « pères fondateurs ».

  • Les hommes de main de la Dame de fer

    , par Eric Scavennec, Julie Morange

    Les électeurs britanniques ont tranché le 23 juin : la Grande-Bretagne va quitter l’Union européenne. C’est l’occasion de revenir sur l’influence considérable exercée par ses représentants dans les institutions bruxelloises depuis les années 80. Nous republions cet article en date du 4 juin 2010 et qui (...)

  • José Manuel Barroso et son escouade de commissaires à gages

    , par Eric Scavennec

    Le 23 novembre 2004, José Manuel Durão Barroso prenait la présidence de la Commission. « La Commission européenne passe encore plus sous le contrôle des Thatchériens » s’exclame un an plus tard le conservateur The Daily Telegraph, suite à plusieurs remaniements à la tête de l’administration bruxelloise. La (...)

  • Leon Brittan, ou l’AMI qui vous veut du bien

    , par Eric Scavennec, Julie Morange

    Les années 90… Années fastes de la dérégulation et du libre-échange. Sous l’influence du président de la Commission Jacques Delors et de ses amis de la table ronde des industriels (ERT), Bruxelles est devenu le bastion du néolibéralisme ; on y croise ses plus prestigieux hérauts. S’il ne fallait en citer (...)

  • Les haïkus du président Van Rompuy

    , par Eric Scavennec

    « Absent deux jours / un monde qui a changé / le verger en fleur… » Une touche de poésie au cœur de l’exécutif européen : Herman Van Rompuy, Président du Conseil européen, annonçait ce jeudi 15 avril la sortie de son recueil de Haïkus. Les DDB reviennent à cette occasion sur le parcours d’un homme (...)

  • Quand le Vicomte Davignon privatisait la Commission.

    , par Eric Scavennec

    Etienne Davignon, sorte de Jean Monnet belge des années 80, empruntera avec succès à l’illustre marchand de cognac une de ses meilleures recettes : celle des « cercles de conjurés », qui a façonné la construction européenne, entre diplomatie et milieux (...)