Vive la crise (de l’euro) !

« Ce n’est pas une crise, c’est une escroquerie », disent les indignés espagnols. Les plans de sauvetage grecs, portugais, irlandais, sont les symboles de cette invraisemblable escroquerie qui a cours actuellement en Europe. Les peuples paient, les banques ramassent. Sous fond d’une vieille rengaine : privatisation des profits... et socialisation des pertes.

  • 2013 en images

    , par Les Dessous de Bruxelles

    Avec des inégalités croissantes, l’approfondissement de la crise, le chômage, la crise climatique et un gouvernement aux petits soins pour le MEDEF, cette année 2013 n’a pas apporté que des bonnes nouvelles...
    Et pourtant qu’à cela ne tienne ! Avec un peu de détermination et quelques mobilisations (...)

  • Avec François Hollande, régalons la finance !

    , par Les Dessous de Bruxelles

    Le 22 janvier 2012, le candidat Hollande lançait devant une foule conquise, réunie au Bourget : « si l’adversaire est la finance, alors, il faut l’affronter ! » C’était sans nul doute dans cet état d’esprit qu’il avait décidé de convoquer les banques françaises à l’Elysée ce vendredi 19 juillet...« Maîtriser (...)

  • Grèce : les masques sont tombés

    , par Frédéric Lemaire

    C’était il y a déjà plus de trois ans. La Grèce se voyait accorder un premier « sauvetage » qui allait l’entraîner avec une vitesse fulgurante dans une crise sociale, économique et politique d’une violence considérable. A la récession et au chômage sans précédents s’ajoutent désormais les velléités (...)