Vive la crise (de l’euro) !

« Ce n’est pas une crise, c’est une escroquerie », disent les indignés espagnols. Les plans de sauvetage grecs, portugais, irlandais, sont les symboles de cette invraisemblable escroquerie qui a cours actuellement en Europe. Les peuples paient, les banques ramassent. Sous fond d’une vieille rengaine : privatisation des profits... et socialisation des pertes.

  • Avis de dérégulation financière en Europe

    , par Frédéric Lemaire

    Huit ans à peine après la crise financière, le temps n’a jamais été aussi favorable à la finance et aux banques dans l’Union européenne. Les timides réformes financières avancées après la crise sont déjà remises en cause. Et de nouvelles initiatives de dérégulation financière s’apprêtent à voir le jour, dans (...)

  • Grèce : la gauche radicale inquiète la presse

    , par Frédéric Lemaire

    Lundi 29 décembre, la coalition au pouvoir en Grèce (le parti conservateur Nouvelle Démocratie et les sociaux-démocrates du PASOK) n’a pas obtenu la majorité pour faire élire son candidat à la présidence de la République. Cet échec ouvre la voie à des élections législatives anticipées fin janvier qui (...)