Citations

« On invoquera les dures lois de la compétition internationale pour démontrer qu’un niveau d’emploi élevé ne pourra être assuré que si les travailleurs se montrent "raisonnables" »

Il y a de cela 50 ans, le directeur du centre d’étude économique de la CGT envisageait déjà le mécanisme de nivellement par le bas des droits sociaux rendu opérationnel par les traités européens. On évalue le chemin parcouru dans cette rubrique au fil de citations très compétitives.

A propos des origines de la construction européenne, Jean Monnet parlera de l’action d’un « cercle de conjurés » (sans qu’on y voie une quelconque « théorie du complot »). Des technocrates qui se passent de l’avis des parlements et contournent les voies démocratiques : c’est la fameuse « méthode Monnet », toujours d’usage aujourd’hui.

« ‘Modèle social européen ‘… Je ne comprends pas bien le sens de cette expression »

Frits Bolkenstein, lui, ne semble pas dupe. L’Europe sociale, vaste promesse toujours remise aux calendes, n’a pas eu lieu. Ce n’est ni plus ni moins ce qu’évoque cette rubrique.

« Il faut se pencher sur les problèmes économiques et sociaux générés par les activités des entreprises transnationales »

1973, le doute s’empare du commissaire à l’industrie, Altiero Spinelli, à la fois très sincèrement européiste et socialiste. Et si les entreprises transnationales posaient des problèmes économiques et sociaux ? Et si l’Europe n’était pas armée pour s’y attaquer ? Des éléments de réponse, dans cette rubrique aux citations résolument libres et non faussées.

« A Bruxelles, on peut sans complexe dire d’un cabinet-conseil qu’il exerce des pressions. Il n’y a rien de mal à cela. »

Les joies de l’entre-soi... A Bruxelles, on peut librement dire ce qu’ailleurs on s’oblige à dire tout bas. L’industrie européenne peut marcher tranquillement sur les droits des peuples : les décideurs européens sont à l’écoute de ses moindres caprices.