Chroniques des politiques européennes

Depuis les politiques commerciales, aux politiques d’aménagement du territoire, l’agenda numérique, la croissance verte ou l’élargissement vers les pays de l’Est, la Commission européenne a le souci permanent de complaire aux grandes entreprises et aux marchés financiers, et souscrit systématiquement à leurs exigences de compétitivité. Petit tour du propriétaire des politiques « business friendly » de l’UE.

  • Roumanie : La conquête de l’Est

    , par Eric Scavennec

    « C’est comme si nous avions découvert une nouvelle Asie du Sud-Est à notre porte », explique Keith Richardson, ancien secrétaire de la Table Ronde des Industriels (European Round Table - ERT). Au début des années 90, les lobbyistes des grands groupes européens ont de solides raisons de se réjouir de la (...)

  • Un protectionnisme européen ?

    , par Thomas Thouzeau

    Le temps d’un entretien, les Dessous de Bruxelles se changent en café littéraire. Nous avons rencontré Frédéric Viale, militant altermondialiste et adhérent de l’association Attac, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, l’Horreur européenne. L’occasion d’une discussion plus générale sur l’Union (...)

  • Les VRP de la Commission européenne

    , par Julie Morange

    « Nous représentons les intérêts des entreprises européennes » expliquait le plus naturellement du monde un représentant de la Direction Générale Commerce de la Commission européenne, lors d’une présentation devant des étudiants.
    Une déclaration qui éclaire le rôle des représentants de la Commission dans les (...)

  • L’Europe des industriels n’est pas en panne

    , par Julie Morange

    Dans un article paru le 24 mars, le Corporate Europe Observatory (CEO) examine la proposition de nouvelle stratégie décennale de l’Union européenne, Europe 2020, présentée aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du sommet européen du 25 et 26 mars 2010.
    Le verdict est sans appel : La Commission remet (...)

  • L’ACTA, et l’agenda numérique de la Commission européenne

    , par Julie Morange

    Le volet « agenda numérique » de la stratégie 2010-2020 de la Commission européenne comprend la mise en place du « marché unique des services et contenus en ligne », ainsi que d’une « gouvernance globale » d’Internet. L’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA, en anglais) pourrait en devenir un élément à part (...)