Conflit d’intérêt : l’ex-commissaire irlandais poussé à quitter une banque (dépêche AFP)

L’ancien commissaire européen chargé du Marché intérieur, l’Irlandais Charlie McCreevy, a démissionné de la banque britannique NBNK Investments sur pression de Bruxelles qui y voyait un risque de conflits d’intérêts, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Son départ a été annoncé jeudi par la banque sur son site internet, qui précise qu’en dépit d’échanges avec la Commission européennes, « il n’a pas été possible de trouver un moyen pour M. McCreevy de continuer à exercer ses fonctions de directeur de manière compatible avec ses responsabilités d’ancien commissaire ».

Lorsqu’ils quittent leurs fonctions, les commissaires européens sont tenus de soumettre leurs candidatures à de nouvelles fonctions à l’avis d’un comité d’éthique mis en place par la Commission européenne. Cela vaut pour l’année qui suit leur départ de Bruxelles.

Ce comité avait autorisé en juillet M. McCreevy à rejoindre la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, mais « avait rendu le 24 août un avis négatif » concernant la deuxième demande de l’ex-commissaire irlandais pour la banque britannique, considérant qu’il y « avait un possible conflit d’intérêt », a précisé à l’AFP une source européenne.

Cet avis, confidentiel, n’avait pas été rendu public.

Mais mercredi, l’exécutif européen a prévenu M. McCreevy que s’il ne renonçait pas à sa candidature, la Commission rendrait à la fin du mois un avis négatif. C’est dans ce contexte que l’intéressé a annoncé sa démission, a précisé cette source.

C’est la première fois que le comité d’éthique, souvent critiqué par les ONG anticorruption pour son laxisme, rend un avis négatif.
M. McCreevy avait quitté la Commission européenne en février, au terme de son mandat.

Voir en ligne : Lire la dépêche sur le site du monde.fr