Keith Richardson, 1997, ex-secrétaire général de l’ERT

, par Les Dessous de Bruxelles

« Nous ne traitons pas des problèmes sectoriels. Nous ne traitons pas des problèmes nationaux. Nous ne parlons que des questions générales »

« La Commission est le moteur de l’Europe. Une révolution interne s’est déroulée sous Delors. Elle est maintenant moins bureaucratique. Elle est plus à l’écoute. »

(Keith Richardson, ex-secrétaire général de l’ERT, entretiens téléphoniques, cité par le CEO dans Europe Inc.)