Labour Party, 1950

, par Les Dessous de Bruxelles

« Le Parti travailliste ne pourrait jamais accepter tout engagement qui limiterait sa liberté ou celle des autres de rechercher le socialisme démocratique, et d’appliquer le contrôle de l’économie nécessaire à sa réalisation [...] Aucun parti socialiste dont la perspective est de former un gouvernement ne peut accepter un système dans lequel des domaines importants de la politique nationale seraient livrés à une autorité européenne de nature supranationale, étant donné qu’une telle autorité serait en permanence dominée par une majorité antisocialiste et soulèverait l’hostilité des travailleurs européens. »

(European Unity : A statement by the national executive committee of the british Labour Party, 1950, cité dans l’Europe sociale n’aura pas lieu)